Innovation verte : un déclin qui interroge

Plus d’un demi-siècle après la publication du rapport Meadows, la sobriété est de plus en plus reconnue comme un levier important pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le dernier rapport de synthèse du GIEC, publié en 2023, en fait mention pour la première fois.

Cependant, malgré cette reconnaissance croissante, la plupart des scénarios visant à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 reposent encore largement sur des changements technologiques, dans tous les secteurs de l’économie : électricité, industrie, bâtiment, transports, agriculture. Celui de l’Agence Internationale de l’Énergie préconise ainsi de remplacer les centrales thermiques par des énergies renouvelables, de déployer des systèmes de capture et de séquestration du carbone, et d’améliorer l’efficacité énergétique dans les transports, le bâtiment et l’industrie.

Dans ce contexte, l’innovation joue un rôle important, car elle permet de réduire le coût des technologies bas carbone existantes et de favoriser l’émergence de nouvelles solutions. Le coût de production d’un watt grâce aux panneaux solaires a ainsi été divisé par plus de 20 depuis 2000, en grande partie grâce aux efforts de recherche et développement (R&D) ayant permis d’améliorer le rendement énergétique des cellules photovoltaïques.

Cependant, de nombreuses technologies nécessaires pour atteindre les objectifs de neutralité carbone présentent encore des coûts trop élevés. D’où la nécessité de poursuivre les efforts d’innovation dans cette direction. Or, comme nous l’avons évoqué dans nos travaux de thèse, l’innovation verte a connu un net ralentissement au cours de la dernière décennie.

Un recul paradoxal

Une mesure principale de cette tendance est le part annuelle de brevets déposés dans les technologies bas carbone, qui est en baisse quasi constante depuis 2011.

Ce phénomène est très précisément documenté et…

La suite est à lire sur: theconversation.com
Auteur: Mohamed Bahlali, Chargé de recherche en économie, Université Paris Dauphine – PSL