« Irresponsable » : le Conseil régional de Bretagne sacrifie ses aires marines protégées

La Bretagne ne suivra pas l’exemple de la Grèce, qui a récemment annoncé vouloir interdire, d’ici deux ans, le chalutage de fond dans ses parcs nationaux. Le 19 avril, le Conseil régional de Bretagne, présidé par l’ancien socialiste Loïg Chesnais-Girard, a rejeté un vœu déposé par les Écologistes de Bretagne, qui proposait d’interdire les techniques de pêche destructrices – comme le chalutage de fond ou la senne démersale – dans les aires marines protégées.
Voter en faveur de ce vœu aurait pu marquer « un (…)

Lire la suite


En bref

/
Pêche
,
Eau et rivières

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: