JO 2024 : vidéosurveillance algorithmique, drones, QR code… le grand bond en avant techno-sécuritaire

Les grands événements sportifs mondiaux ne sont pas seulement des aberrations économiques et écologiques, ni une succession d’opérations financières sordides qui profitent aux multinationales tout en excluant les populations les plus pauvres. Ces compétitions ne sont pas non plus qu’un exercice de propagande pour l’État qui les organise, un simple moyen de polir et redorer son image à l’international. Ce sont aussi les voies empruntées par les nations pour développer de nouvelles stratégies de gestion des foules et de contrôle des populations, un bond en avant de l’ordre techno-policier.

Les JO 2024, s’inscrivent dans cette logique techno-sécuritaire. Députés, sénateurs, préfets prévoient de déployer une batterie de mesures sur tout le territoire l’été prochain. Enjeu principal de ces mesures : la surveillance généralisée de la population.

Vidéosurveillance automatisée

Dans la “Loi Olympique” votée à l’Assemblée Nationale fin mars 2023, l’article 7 autorise la vidéosurveillance  automatisée (VSA). Le dispositif est censé détecter plus efficacement des comportements dits “anormaux” grâce à des algorithmes. Les défenseurs de la VSA parlent de sa capacité à anticiper “des mouvements de foule ou la détection de bagages abandonnés ou de jets de projectiles”. En creux, ils encouragent la mise en place d’un nouvel outil contre-insurrectionnel. De l’autre côté les défenseurs des droits humains alertent sur les risques de surveillance de masse : “[la] décision d’autoriser la surveillance de masse assistée par intelligence artificielle pendant les Jeux olympiques entraînera une offensive généralisée contre le droit à la vie privée, le droit de manifester et les droits aux libertés de réunion et d’expression”, a dénoncé dans un communiqué Amnesty International.

Une autre crainte qui pèse sur cette technologie, selon les ONG : l’introduction de biais discriminatoires…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B