Journal de bord de Gaza : suite — Rami ABOU JAMOUS

« Je regarde les visages, et je vois que les gens ont vieilli »
Pour la plupart des gens, la guerre signifie être pilonné par des bombes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, c’est des morts, des blessés, la destruction totale. C’est principalement cela, en effet. Mais la guerre prend aussi d’autres formes, moins visibles mais tout aussi nocives pour nous. La famine par exemple. Les Israéliens l’utilisent pour forcer les gens qui restent à quitter la ville de Gaza et le nord de la bande. Il y en a qui (…)

Nos lecteurs proposent
/ Gaza

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Rami ABOU JAMOUS