Journées d'action contre le béton à Auxerre.

Perturbation d’une sablière proche d’Auxerre, le mardi 12 décembre 2023.

En réponse à l’appel à des journées d’action contre le monde du béton, mardi 12 décembre, quelques activistes du groupe local d’Extinction Rebellion sont allé perturber l’activité à la sablière de Gurgy dans le but d’amener le sujet de la bétonisation dans l’agenda médiatico-politique et en soutien à l’action emblématique contre la cimenterie Lafarge-Holcim de Bouc-Bel-Air (13) pour sa date anniversaire.

Dans la matinée, le groupe de militant·e·s s’est rendu à la sablière de Gurgy, signalée comme lieu de vente sur le site de Lafarge.
Iels ont perturbé l’activité en gênant la circulation d’une vingtaine de camions et d’engins en s’interposant physiquement.
Pour expliquer leur action, iels portaient différentes banderoles dénonçant Lafarge et l’industrie du ciment et du béton.
L’action s’est déroulée calmement après des négociations avec le chef de carrière et le personnel qui ont aimablement collaboré.
La fin de l’action a été encadrée par 2 véhicules de gendarmerie et des contrôles d’identité ont été effectué.

JPEG - 187.9 ko

Le béton est responsable de 8% des émissions de CO2 dans le monde et c’est aussi le principal vecteur d’artificialisation des terres (24 000 ha/an en France).
Alors que l’on connaît une crise majeure du logement, les granulats fabriqués par Lafarge à grand renfort de pollution de l’air, de gaspillage de la ressource en eau, d’exploitation à outrance de la ressource en sable et d’exploitation des ouvriers (secteur en tension, main d’œuvre exposée à des poussières, etc.) sont majoritairement utilisé pour détruire le vivant (travaux public, routes, ouvrages).
Sans parler des accointances régulières du cimentier avec des régimes discutables (collaboration avec les nazis pour le mur de l’atlantique pendant 2° guerre mondiale, volontaire pour…

La suite est à lire sur: dijoncter.info
Auteur: