Konbini : la face cachée d’un média “cool” et “écolo”

Vous vous souvenez sûrement de Perenco, ce géant pétrolier (numéro 2 français) avec lequel Agnès Pannier-Runacher est mouillée, du moins l’entreprise de son père. C’est ce que révélait l’enquête de Disclose sortie la semaine dernière. Vous connaissez aussi sûrement Konbini, ce média qui fait plein de face-cam sur des sujets prétendument écologistes, féministes, progressistes, etc ; et bien devinez qui est dans le capital de Konbini à hauteur de 80% ? Et bien c’est Perenco, justement.

Alors nous nous sommes intéressés à ça, pour la simple et bonne raison que Le Vent se Lève a sorti un papier sur cette affaire. C’est le média Capital qui l’avait d’abord révélé ; Perenco possède donc, via une holding basée au Luxembourg, le média Konbini. Nécessairement, on se demande donc quelle influence le géant pétrolier peut-il bien avoir sur la ligne éditoriale de Konbini ?

Pour en parler, Irving Magi a reçu Vincent Arpoulet, doctorant en économie, qui s’est penché sur la question pour Le Vent Se Lève. C’est parti pour l’entretien express.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média