L1: le PSG, totalement remanié, freiné par Clermont avant le Barça

le Paris Saint-Germain, totalement remanié par Luis Enrique, a été surpris et freiné par la lanterne rouge Clermont (1-1), à quatre jours du quart de finale aller de Ligue des champions contre Barcelone.

Au-delà du résultat, cette rencontre a été marquée par l’entrée en jeu du capitaine Marquinhos, qui a ainsi égalé le record détenu par Jean-Marc Pilorget du nombre de matches joué avec le club de la capitale (435).

Clermont n’a pas été loin de créer l’énorme surprise en s’imposant au Parc des Princes, comme l’année dernière. Mais les Auvergnats ont craqué en toute fin de rencontre (85e) face aux multiples occasions parisiennes.

Le PSG a été sauvé par le buteur Gonçalo Ramos et Kylian Mbappé à la suite d’un bel enchainement entre les deux joueurs.

Ils ont évité la première défaite parisienne depuis novembre et surtout de mauvaises ondes avant le match le plus important de la saison mercredi: le quart de finale aller de Ligue des champions contre Barcelone, l’ancien club de Luis Enrique.

Ce match des extrêmes entre le leader qui recevait le 18e et lanterne rouge de Ligue 1, a été l’occasion pour l’Espagnol de faire tourner l’ensemble de son effectif.

Il a effectué 11 changements dans la composition de départ du PSG par rapport au dernier match – mercredi contre Rennes en demi-finale de Coupe de France (1-0), ce qui n’était jamais arrivé sous l’ère QSI toutes compétitions confondues, selon statisticien Opta.

Inutile, avant le Barça, de prendre de risque. Luis Enrique a donc mis au repos ses cadres: Hernandez, Mendes, Zaïre-Emery et Barcola n’étaient pas sur la feuille de match, ainsi que Donnarumma. Et Mbappé, Dembélé et Marquinhos ont commencé la rencontre sur le banc.

« Onze de compétition »

Deux jeunes « titi » parisiens de 17 ans ont profité de turn-over complet: Senny Mayulu et Yoram Zague. Le…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: