La contamination des fruits et légumes aux pesticides a triplé en 10 ans

20% des fruits cultivés dans l’UE contaminés

Les chiffres sont alarmants. Entre 2011 et 2021, la proportion des fruits et légumes de l’Union Européenne contaminés par des résidus de pesticides contenant des PFAS a augmenté respectivement de 220% et 274%.

En se basant sur les données de surveillance officielles des États membres, Générations Futures, à l’origine du rapport aux côtés d’une dizaine d’autres associations de défense de l’environnement, a constaté que l’augmentation de ces résidus se trouvait principalement dans les abricots (+333%), les pêches (+362%) et les fraises (+534%).

Au total, 20 % des fruits cultivés dans l’UE et 12 % des légumes contiennent des résidus d’au moins un pesticide PFAS, les plus couramment retrouvés étant le fongicide fluopyrame, l’insecticide flonicamide et le fongicide trifloxystrobine.

Par ailleurs, ce sont la Belgique, les Pays-Bas, l’Autriche et l’Espagne qui affichent les plus hauts taux de contamination de leurs fruits et légumes, compris entre 27 et 22%. 

Et en France ?

Dans l’Hexagone, cette fois, ce sont 12% des fruits et 8% des légumes qui contiennent des résidus d’au moins un pesticide PFAS.

La proportion d’échantillons contaminés, surtout, a dramatiquement augmenté. À 3,4% en 2011 pour les fruits, elle a atteint 25,1% en 2021. Du côté des légumes, un chiffre moins vertigineux mais tout de même éloquent, passant de 2 % à 8,6% sur la même période.

On retrouve, là encore, en tête des pesticides relevés, le fluopyram et la trifloxystrobine, mais aussi la lambda-cyhalothrine, dans les 143 échantillons qui ont pu être analysés en 2021.

Les aliments cultivés en France où la part de contamination se trouve être la plus importante sont les raisins de table (48% des échantillons positifs), les abricots (39%) et les melons (37%). 

Les chicorées, les aubergines et les poivrons arrivent quant à eux en tête des légumes les plus…

La suite est à lire sur: lareleveetlapeste.fr
Auteur: Juliette Boffy