Lafarge redécoré ! – De la peinture contre le béton à Hyères (Var)

Dans la nuit du 10 au 11 Décembre, le site Lafarge de Hyères dans le Var a été repeint par nos soins. En quelques minutes, ce sont quatre slogans qui vont venus déchirer la grisaille des murs ternes de son enceinte, à l’image du monde que Lafarge nous laisse partout, en détruisant le vivant.
« Lafarge au cimetière, Justice populaire », « Moins de béton, plus de triton », « Stop Béton », « Lafarge + Daesh = <3 », autant de cris du cœur dessinant une ligne politique claire : la défense du vivant.

De quoi rappeler à ce très grand pollueur que ses sites ne sont à l’abri nulle part. Même dans des coins reculés et peu habitués de ce genre d’actions. Car la défense du vivant est une urgence, la sortie du capitalisme aussi.
Voilà ce pourquoi nous avons souhaité répondre à l’appel des Soulèvements de la Terre, par cette petite action rapide. Elle s’inscrit donc dans le cadre des journées d’action contre le béton et son monde, du 9 au 12 décembre.
De ce que nous retenons, elles ont déjà eu un franc succès et leur diversité doit être célébrée : cimenteries désarmées, entrepôts occupés ou partiellement bloqués, banderoles, manifestation, peinture, décoration et même un mur de terre, ce qui dénote une certaine créativité.

C’est bien par la diversité et la multiplication des formes de résistance que nous pourrons mettre fin aux mauvais jours. Cette action était notre modeste contribution à cette campagne d’action. Elle célèbre l’anniversaire du désarmement spectaculaire de l’usine Lafarge de Bouc-Bel-Air (13), pour laquelle de nombreux camarades font l’objet d’une répression féroce, et payent cher le prix de leur courage.
Cela n’est qu’un exemple de plus de la criminalisation des luttes, ainsi que de l’extension des outils de l’antiterrorisme contre toute forme d’opposition politique. Elle ne doit au contraire que renforcer notre détermination et notre solidarité….

La suite est à lire sur: mars-infos.org
Auteur: