L’avion bloqué dans la Marne devrait repartir ce lundi vers l’Inde

Les passagers indiens confinés depuis plus de trois jours dans un aéroport de la Marne, sur fond de soupçons de traite d’êtres humains autour desquels le flou demeure, devraient repartir lundi 25 décembre en fin de matinée vers l’Inde, selon les autorités françaises.

Le parquet de Paris a indiqué dimanche que la justice avait autorisé l’avion à repartir. Une décision qui « permet d’envisager le réacheminement des passagers placés en zone d’attente » dans l’aéroport, a ensuite annoncé la préfecture dans un communiqué. Les autorités « s’efforcent d’obtenir les autorisations nécessaires au redécollage de l’avion », arrivé en France avec 303 passagers, « ce qui devrait intervenir au plus tard lundi matin », a-t-elle ajouté.

L’appareil et ses passagers repartiraient « vers l’Inde », a déclaré le bâtonnier de Châlons-en-Champagne François Procureur. Un départ rapide de ces Indiens, dont deux sont toujours en garde à vue, est d’autant plus probable que la justice a annulé dimanche, pour trois d’entre eux, la procédure de maintien depuis trois jours dans le hall de l’aéroport. Les douanes ont, dans la foulée, renoncé à la procédure pour les autres passagers.

Il apparaît notamment, selon une ordonnance d’une juge des libertés et de la détention (JLD) que les passagers ont été retenus plusieurs heures « sans en connaître les motifs » en début de procédure et sans être informés de leurs droits « dans un délai raisonnable », ce qui constitue « une atteinte disproportionnée aux droits de la personne ».

Opération d’envergure

L’Airbus A340 de ces 303 Indiens, qui faisait la liaison entre Dubaï (Émirats arabes unis) et Managua, capitale du Nicaragua, s’était posé jeudi après-midi à Vatry, à 150 km de Paris, pour faire le plein. Mais cette simple escale technique s’est transformée en longue immobilisation après un « signalement anonyme » selon lequel…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: La Croix (avec AFP)