Le gouvernement sanctionne Anticor, soutien des luttes écolos

Le gouvernement n’a pas renouvelé l’agrément d’Anticor. Mercredi 27 décembre, il n’y avait aucune trace dans le Journal officiel de ce sésame, qui permettait depuis 2015 à l’association anticorruption d’agir efficacement en justice dans les affaires d’atteinte à la probité, notamment en cas d’inaction du parquet.
Le silence de la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna — chargée du dossier depuis le déport de la Première ministre, Élisabeth Borne concernée par deux plaintes d’Anticor — vaut refus (…)

Lire la suite


En bref

/
Luttes
,
Politique

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: