Le Hamas prépare sa réponse à une offre de trêve à Gaza

Les pays médiateurs espèrent mardi une pause dans la guerre qui fait rage depuis presque sept mois entre Israël et le Hamas, dans l’attente d’une réponse du mouvement islamiste à une proposition de trêve de 40 jours associée à une libération d’otages retenus dans la bande de Gaza.

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, attendu mardi en Israël après une étape en Jordanie, avait dit lundi « espérer » une réponse favorable du Hamas à une proposition qu’il a qualifiée d' »extraordinairement généreuse de la part d’Israël ».

Selon le chef de la diplomatie britannique, David Cameron, cette offre comprend un cessez-le-feu de 40 jours, associé à la libération « de milliers de prisonniers palestiniens » détenus par Israël, en échange de la libération d’otages enlevés le jour de l’attaque sanglante menée par le Hamas sur le sol israélien le 7 octobre, qui a déclenché la guerre.

Cette proposition fait suite à des mois de blocage dans les négociations indirectes visant à instaurer une nouvelle trêve dans le territoire palestinien.

Fin novembre, une première trêve d’une semaine avait permis la libération de 105 otages, dont 80 Israéliens et binationaux échangés contre 240 Palestiniens détenus par Israël.

« Aussi vite que possible »

Après une réunion lundi au Caire avec des représentants de l’Egypte et du Qatar, deux des pays médiateurs avec les Etats-Unis, une délégation du Hamas a regagné Doha et devrait donner sa réponse « aussi vite que possible », a déclaré à l’AFP une source proche du mouvement.

Selon le site al-Qahera News, proche du renseignement égyptien, la délégation du Hamas « reviendra avec une réponse écrite à la proposition de trêve ».

Le président américain, Joe Biden, a de son côté demandé aux dirigeants du Qatar et de…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: