Le moustique tigre est de retour : comment s'en débarrasser

Le retour de la chaleur marque aussi celui des moustiques, et en particulier du moustique tigre. Pour lutter contre cet agresseur diurne, un seul mot d’ordre : faites la chasse à tous les petits récipients d’eau, dans lesquels se développe la larve de la bestiole, que ce soit sur le balcon, la terrasse ou dans le jardin.

Pots, soucoupes, arrosoirs, jouets pour enfant, brouettes, pied de parasols, bâches… La moindre retenue d’eau suffit à la femelle pour pondre ses œufs. Il est donc primordial de les vider très régulièrement, les mettre à l’abri ou de les positionner pour qu’ils ne puissent pas stocker d’eau (arrosoirs tête en bas, par exemple). Pour les plantes en pot, on peut continuer à les arroser à condition de mettre du sable dans la coupelle.

Choisissez votre « jour du moustique »

Les spécialistes conseillent de choisir un « jour du moustique » dans la semaine pour vider et ranger tout potentiel « gîte larvaire » (site de ponte). « La lutte contre les gîtes larvaires, c’est la base fondamentale, insiste Guillaume Lacour, entomologiste médical et responsable scientifique à Altopictus, une entreprise spécialisée dans la lutte contre le moustique tigre. Les autres actions viendront seulement en complément. »

Information importante à connaître : le moustique tigre a un rayon d’action limité à 150 m, ou pas beaucoup plus. Autrement dit, quand vous vous faites piquer, il y a de fortes probabilités pour que l’auteur de cette agression provienne de chez vous, ou bien d’un voisin très proche.

Attention aux récupérateurs d’eau

Quelques endroits sont particulièrement propices au développement du moustique tigre. C’est le cas des récupérateurs d’eau. Le plus simple et efficace est de couper la gouttière à quelques centimètres au-dessus de l’entrée du récupérateur, puis d’équiper l’orifice de ce dernier d’une moustiquaire bien étanche que vous collerez de façon…

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: