Le MRAP Montpellier se questionne après un refus de salle pour une conférence sur l’islamophobie

Le MRAP s’interroge après s’être vu refusé une salle de l’espace Martin Luther King pour une conférence sur l’islamophobie.

Dès le mois de mars, l’antenne montpelliéraine du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) s’est adressé aux services de la mairie de Montpellier pour réservation de la salle Madeleine Guyot de l’espace Martin Luther King le 14 mai. En vu d’y organiser une conférence sur le thème « l’ islamophobie de la colonisation à nos jours », avec Olivier Lecour Grandmaison, maître de conférences en science politique à l’université d’Evry-Val d’Essonne et enseignant au Collège international de philosophie.

Dans un échange de mails que Le Poing a pu consulter, Marie-Christine Marro, coordinatrice des manifestations et des espaces internationaux pour la mairie de Montpellier, après avoir manifesté une certaine curiosité quant au sujet de la conférence prévue par le MRAP, a répondu à l’organisation le 25 avril : « En raison d’effectifs insuffisants, les salles municipales de l’espace Martin Luther King seront fermées le mardi 14 mai, pour cette raison, il ne sera pas possible de vous accorder la salle Madeleine Guyot. »

Quatre jours plus tard, le 29 avril, après une demande pour une autre salle municipale, la même Marie-Christine Marro répond au MRAP Montpellier que « toutes les salles sont déjà réservées à cette date. »

Étonnement du côté de l’association, qui a déjà une petite salle de réunion à disposition à l’intérieur de l’espace Martin Luther King, pas assez spacieuse pour héberger une conférence. « On ne comprend pas très bien la réponse de la mairie, on a déjà le nécessaire pour ouvrir la première entrée de l’espace Martin Luther King verrouillée par un digicode. Pourquoi n’est-il pas possible de faire ouvrir la salle Madeleine Guyot la veille ? », se demande Béatrice Rougy, membre du bureau du MRAP…

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Le Poing