Le nuage de Tchernobyl (bis) ?

Les Otaniens fournissent à profusion aux Ukrainiens : argent, armes, munitions, instructeurs, propagande. Car, « Le Capital a horreur de l’absence de profit. Quand il flaire un bénéfice raisonnable, le Capital devient hardi. A 20%, il devient enthousiaste. A 50%, il est téméraire ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois « humaines et à 300%, il ne recule devant aucun crime » (Karl Marx).

Nous sommes aux 300% flairés par le camp atlantiste : l’écrasement de la Russie, étape préalable à l’écrasement de la Chine.

Nos « élites » ne sont retenues que par la crainte de connaître en retour le sort infligé à l’Allemagne nazie par l’armée soviétique. Il est vrai que, un drapeau à faucille et marteau planté sur la tour Eiffel d’un Paris transformé en Dresde (alors qu’on n’a même pas fini de reconstruire Notre-Dame !), ça craint.

« … à 300% il ne recule devant aucun crime », pas même celui d’utiliser des bombes à uranium appauvri qui, détruites dans leur hangar ukrainien par un missile russe, ont libéré dans l’atmosphère un nuage radioactif (voir ici et ici). Pas d’affolement : si la nouvelle se confirme, le nuage s’arrêtera, comme d’hab’, pile à nos frontières. D’accord, mais les autres pays membres de l’UE et de l’OTAN, vous y pensez ? Ah ? Pas plus que Biden ?

Théophraste R. Auteur du livre pour enfants : « Le zouli champignon dans le ciel ».

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Le grand soir