Le personnel de l’UNRWA ne s'en va pas malgré la fermeture forcée du complexe de Jérusalem-Est

Depuis environ deux mois, des manifestations ont eu lieu devant le complexe de l’UNRWA à Jérusalem-Est, qui se trouve dans une zone où il y a de nombreuses colonies israéliennes.

La situation a atteint son paroxysme jeudi soir lorsque des résidents israéliens ont allumé des incendies à deux endroits sur le périmètre du terrain. M. Fowler faisait partie du petit nombre d’employés qui se trouvaient au bureau à ce moment-là.

De la fumée et des pierres

« L’alarme incendie a sonné, nous avons regardé par la fenêtre et j’ai vu de la fumée s’élever au-dessus du bâtiment », a-t-il déclaré, s’exprimant depuis Amman, en Jordanie, après avoir quitté Jérusalem jeudi soir.

Les collègues venus éteindre l’incendie, pour éviter qu’il ne se propage, ont été « victimes de jets de pierres de la part de groupes de jeunes rassemblés dans la rue d’en face ».

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’enceinte, un autre incendie avait été allumé au niveau d’une clôture à côté d’une station-service pour les véhicules de l’UNRWA.

« Si l’incendie avait atteint la station-service, j’ai peur de penser à ce qui serait arrivé aux maisons, aux immeubles qui se trouvent juste à côté. Nous aurions été dans une situation de désastre absolu ».

De la rhétorique enflammée aux « vraies flammes »

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et le Commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, ont condamné l’attaque, qui faisait suite à une manifestation violente quelques jours seulement avant.

« Les gens se rassemblaient et commençaient à récupérer des bâtons de bois et des pierres, et il y a eu une sorte de choc contre la porte », a déclaré M. Fowler, rappelant la manifestation de mardi. « Et la police était juste là, en arrière-plan ».

Bien qu’une enquête sur les incendies soit en cours, il a souligné la question plus large de la tension accrue autour du travail de l’UNRWA suite à la guerre à Gaza.

«…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR