« Le problème, c’est l’impunité d’Israël » : le face-à-face Paul Elek-Françoise Degois

Nouvelle édition de “Sans langue Degois”, le débat hebdomadaire qui met Françoise Degois, journaliste, chroniqueuse pour plusieurs médias, ancienne conseillère politique qui se considère comme rose vif, face à un contradicteur. Et comme souvent, elle est face à Paul Elek, analyste politique pour Le Média.

Au sommaire :

Finalement, la ligne rouge a été franchie. En dépit des mises en garde du président américain Joe Biden, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a engagé la très périlleuse offensive de Rafah et aussi à Jabaliya, plus important camp de réfugiés de la bande de Gaza. Malgré l’annonce américaine selon laquelle Washington ne fournirait pas d’armes offensives en soutien à cette opération. En dépit des alertes, nombreuses, notamment celle d’Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies”, qui appelle à un cessez-le-feu immédiat.

On va également évoquer la France qui, après l’Italie, est frappée, si l’on peut dire, par une démonstration de force, dans la rue, de l’extrême droite néonazie. Comment en est-on arrivé au stade où les manifestations pour la Palestine sont interdites, dispersées ou diabolisées, tandis que les représentants du pire de ce qu’a pu produire notre histoire politique ? On en parlera.
Et dans cette édition, le coup de projecteur de Françoise Degois, sur des rumeurs venimeuses et des “listes” qui créent une atmosphère détestable dans l’écosystème du cinéma français.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média