Le procès de la « dernière chance » contre l'« agent orange », le poison de la guerre du Vietnam

Le mardi 7 mai se tient le procès de l’« agent orange », un herbicide employé comme arme chimique par l’armée des États-Unis durant la guerre du Vietnam (1955-1975). Tran To Nga, âgée de 82 ans, assigne en justice quatorze multinationales agrochimiques, dont Monsanto, pour avoir produit et commercialisé le défoliant, massivement déversé dès 1965.
« Ce procès historique est celui de la dernière chance pour obtenir justice et permettre aux victimes d’envisager la reconstruction individuelle et collective, près (…)

Lire la suite


En bref

/
Pesticides
,
Justice

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: