Le train de nuit émet moins de CO2 que le TGV

Les trains de nuit, champions de l’impact carbone. Voici le résultat d’une étude, menée par le cabinet spécialisé Objectif Carbone et relayée par le collectif Oui au train de nuit.
Elle démontre que l’impact carbone d’un voyageur transporté la nuit est deux fois moins élevé qu’en TGV : environ 5 gCO2 contre 10 gCO2 par kilomètre.
Pourquoi un tel écart ? Tout d’abord parce que les trains de nuit bénéficient d’une électricité bas carbone en heure creuse. De plus, leur vitesse inférieure au TGV — 100 km/h au lieu (…)

Lire la suite


En bref

/
Transports

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: