Les caractéristiques économiques de la question palestinienne — Francesco SCHETTINO

Introduction

Les événements du 7 octobre et ceux qui se sont déroulés dans les semaines qui ont suivi ont sans aucun doute été caractérisés par un niveau de violence sans précédent. Bien que l’attaque palestinienne ait certainement été mise en exergue et instrumentalisée avec brutalité, avec des rapports qui sont largement non vérifiés à l’heure actuelle (nous parlons de viols, de décapitations d’enfants israéliens, etc.) [1], il est certain que beaucoup de sang a été versé par le Hamas, les autres groupes qui ont organisé l’attaque et l’armée israélienne elle-même [2], qui est intervenue [3].

Dans les semaines qui ont suivi, les représailles contre Gaza et la Cisjordanie ont été extrêmement violentes, faisant un nombre de victimes qui, au 27.11.2023, s’établit comme suit selon l’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme : 61 % des victimes ne sont pas des hommes adultes. 8 176 sont des enfants et 4 112 des femmes. En outre, sur les 20 000 morts confirmés, 92 % sont des civils et plus de 80 % de la population de Gaza (environ 1,7 million d’habitants) ont été déplacés de leurs maisons et vivent dans des endroits peu sûrs avec d’énormes difficultés, en premier lieu pour trouver de la nourriture. En d’autres termes, au cours des 50 premiers jours de l’agression israélienne, 167 enfants et 377 civils en moyenne ont été tués chaque jour. Imaginez que dans une situation quelque peu similaire, celle du conflit russo-ukrainien, moins de 10 000 civils ont été tués en moins de deux ans de guerre.

En bref, l’énorme agression a affecté intimement ceux qui ont essayé de connaître les faits en ne s’abandonnant pas aveuglément à la propagande des médias occidentaux qui, alignés de manière monolithique sur la volonté des gouvernements, tous ou presque pro-israéliens, ont tenté de cacher une vérité qui est devenue progressivement énorme et qui a commencé à effriter le mur de…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Francesco SCHETTINO