Les champs bientôt couverts jusqu'à 40 % de panneaux solaires

L’État a finalisé le décret encadrant la pratique de l’agrivoltaïsme. Un compromis sans surprise, qui laisse une marge de manœuvre importante aux industriels de l’énergie. Encore un arbitrage qui n’a pas fini d’être critiqué. Après plus d’un an d’hésitation, le fort attendu décret censé encadrer l’agrivoltaïsme a été publié le 9 avril. En mars 2023, la loi d’accélération de la production d’énergies renouvelables (Aper) avait posé une première définition (art. 54) de ces installations solaires au-dessus d’une (…)

Lire la suite


Info

/
Agriculture
,
Énergie

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Elsa Souchay