Les chars sont entrés dans Rafah

L’UJFP appelle à la mobilisation pour des sanctions internationales.

Les chars israéliens sont entrés dans Rafah. C’est un nouveau carnage guerrier et humanitaire qui commence, un nouveau cran dans la politique de destruction des Palestinien⸱ne⸱s. L’UJFP appelle à rejoindre et à démultiplier les actions pour imposer des sanctions internationales.

Les alertes du chef de l’ONU Antonio Guterres, de l’UNICEF qui sonne l’alarme pour les enfants, des chefs de différents États n’y ont rien fait : ce mardi 7 mai, l’État d’Israël a bombardé, pris le contrôle des frontières, envoyé ses chars sur Rafah, où il plante ses drapeaux. L’accès à l’aide humanitaire vitale est encore réduit. Les autorités israéliennes ont fermé les entrées et sorties au point de passage de Rafah, y compris à l’ONU.

C’est un nouveau cran dans la destruction du peuple palestinien que vient de décider l’Etat israélien. Le moins d’Arabes possible, sur le moins de territoire de Palestine possible, telle est le projet des dirigeants israéliens qui se déploie aujourd’hui, par le génocide et le nettoyage ethnique.

Partout dans le monde les populations solidaires des Palestinien⸱ne⸱s poursuivent les mobilisations. En France, alors que les actions étudiantes se développent, des rassemblements et manifestations s’improvisent dans de nombreuses villes dès ce soir, demain, ce week-end… L’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) appelle à y participer et à les multiplier. Il y a une urgence absolue à imposer des sanctions internationales contre Israël pour arrêter ce carnage.

La Coordination nationale de l’UJFP, le 7 mai 2024

La suite est à lire sur: iaata.info
Auteur: IAATA