Les Klarsfeld persistent et signent dans l'ignominie

Communiqué de presse des Ami-e-s de Maurice Rajsfus

On savait déjà qu’il n’y avait pas grand-chose de positif à attendre de la part de ces grands bourgeois réactionnaires, aveuglément fidèles à l’État d’Israël et à ses dérives coloniales et racistes assassines qui n’ont cesséde s’aggraver depuis 1948, pour aboutir, depuis les horreurs perpétrées par le Hamas, le 7 octobre 2023, aux crimes de guerre effroyables commis tant à Gaza qu’en Cisjordanie occupée et à la destruction systématique du cadre de vie des Palestiniens.

Que les dirigeants fascistes israéliens et les colons suprémacistes traitent des millions de Palestiniens, dépossédés de leurs terres et de leurs droits les plus élémentaires, « d’animaux » et de « sous-hommes », cela ne leur pose aucun problème. En raison de leurs combats passés contre les nazis et leur idéologie raciste, et alors que ces mêmes anathèmes d’essence génocidaire justifiaient la destruction des Juifs, il y a maintenant 90 ans, on aurait pu naïvement penser que cette horrible similitude les fasse réagir. Mais ce serait mal les connaître, parce que leur « autorité morale », acquise dans la traque des assassins nazis et la documentation du génocide des juifs d’Europe, s’arrête abruptement là où les intérêts de l’État sioniste commencent, quelles qu’en soient les pires dérives.

La chasse aux Musulmans, qui préoccupe matin, midi et soir toutes les engeances de l’extrême droite – R-Hainecompris – et d’une grande partie de la droite qui continue cependant de s’affirmer républicaine, a remplacé la chasse aux Juifs durant l’entre-deux guerres. Pourtant, sur ce « grand remplacement » de la haine et du racisme, on n’a jamais entendu un seul mot de la part de ce couple intransigeant.

La raison en est que cette catégorie de pestiférés et de boucs-émissaires, devenue prioritaire dans la détestation et le rejet, cimente, dans l’esprit…

La suite est à lire sur: rebellyon.info
Auteur: