Des vieux souriants car, après avoir bénéficié d

Les médias ont réussi à inverser le barrage


71% de l’électorat macroniste veut faire barrage à la gauche


Macron et ses fans doivent l’intégralité de leur succès au «vote barrage». C’est uniquement parce que Macron était au second tour face à Le Pen qu’il a réussi, par deux fois, à imposer le chantage au «barrage républicain» et à conquérir le pouvoir. Deux élections volées, alors qu’à chaque fois, la gauche avait frôlé le second tour. Et à chaque fois, c’est grâce à l’électorat de gauche que Macron l’a emporté, avant d’appliquer un programme néolibéral, autoritaire et raciste.

Ce «barrage» ne sera pas récompensé. Pire, il s’est totalement renversé. Un sondage Odoxa paru ce jour mesure que «71% des sympathisants Renaissance sont prêts à faire barrage au Nouveau Front Populaire». 7 macronistes sur 10 voteront pour l’extrême droite plutôt que pour la gauche. Chez les sympathisants LR, 77% déclarent vouloir faire barrage au Front Populaire.

Devinez qui sont ces électeurs ? Les plus de 65 ans. En 2022, c’est la seule catégorie d’âge qui a plébiscité Macron et voté à près de 80% pour la droite et l’extrême droite. A contrario, les jeunes n’ont quasiment pas voté Macron. Maintenant, c’est ce pôle de vieux macronistes qui veut absolument empêcher la gauche de barrer la route au fascisme. Ce sont eux qui feront basculer l’élection dans un sens ou dans l’autre.

Les historiens du futur décriront probablement cette génération comme l’une des pires de l’histoire contemporaine. Génération Mai 68 et Mitterrand, amour libre et plein emploi, baisse du temps de travail et droit sociaux, grosses retraites et vacances à Bali. Et en fin de vie : un régime autoritaire, ultra-libéral et militariste en cadeau pour leurs petits enfants, le tout sur une planète bousillée.

En 2002, le «barrage républicain» avait permis au président sortant et très impopulaire Jacques Chirac, de triompher avec 82% des voix. Le grand…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B