Les raisons cachées de la guerre contre Gaza (Partie I) — Richard MEDHURST

Richard Medhurst, 24 novembre 2023. Deux semaines avant l’opération Déluge d’Al-Aqsa du Hamas, le 7 octobre, Benjamin Netanyahou s’est rendu à l’Assemblée générale des Nations Unies, a brandi une carte et a déclaré son plan pour un « nouveau Moyen-Orient » : un couloir économique s’étendant de l’Inde aux Émirats arabes unis, en passant par l’Arabie saoudite, la Jordanie, « Israël » et enfin l’Europe.

Lien graphique : https://www.drishtiias.com/daily-updates/daily-news-analysis/india-mid…

C’est l’une des principales raisons géopolitiques du massacre d’ « Israël » à Gaza.

Les États-Unis, principal soutien d’« Israël », cherchent désespérément un moyen de tenter de contenir les BRICS, et plus particulièrement de contrer la Nouvelle Route de la Soie chinoise. Construire un couloir rival ferait d’une pierre deux coups : contenir la Chine, l’Iran et la Syrie et aider « Israël » et les États-Unis à maintenir leur domination économique et politique contre un monde multipolaire.

Ce fut une année difficile pour Washington et « Tel Aviv », car les sanctions contre la Russie ont lamentablement échoué. L’Arabie saoudite a conclu la paix avec l’Iran et la Syrie et a mené des négociations avec le Yémen – des pays que les États-Unis et « Israël » tentent d’isoler depuis des années. Après avoir vu les États-Unis voler 300 milliards de dollars à la Banque centrale russe, non seulement la pertinence du dollar a commencé à reculer, mais des dizaines de pays ont également postulé pour rejoindre les BRICS, le groupe des géants économiques émergents, dont le nombre de membres a doublé, passant de 5 à 11 membres, pour inclure Iran.

L’ancienne Route de la Soie était la route commerciale la plus importante de l’histoire de l’humanité, s’étendant de la Chine à la Syrie et jusqu’à la mer Méditerranée. La Chine et 150 autres pays comprennent son importance et…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Richard MEDHURST