L'impérialisme des États-Unis et le défi des Brics — Le correspondant socialiste

Les cinq plus grandes sociétés mondiales (par capitalisation boursière) sont toutes étasuniennes, à l’exception de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco. Parmi les 100 plus grandes entreprises mondiales, 64 sont étasuniennes, 13 européennes et 10 chinoises. (1)

Dans les principales institutions financières, le FMI et la Banque mondiale, 54 % des voix sont contrôlées par les États-Unis et leurs alliés occidentaux.

En termes de puissance militaire, en 2023, les dépenses d’armement des États-Unis s’élevaient à 900 milliards de dollars. Le montant cumulé de l’Europe et du Japon s’élève à 400 milliards de dollars. Ainsi, si une guerre mondiale éclatait maintenant, les États-Unis pourraient probablement compter sur un budget de 1 300 milliards de dollars. En revanche, les dépenses d’armement de la Chine s’élevaient à 300 milliards de dollars et à celles de la Russie, à 83 milliards de dollars.

Nous vivons dans un monde dirigé par une seule puissance et ses acolytes.

États-Unis – tendance à la baisse

Mais même si elle reste dominante, la puissance économique étasunienne est en déclin. En 1960, sa part dans l’économie mondiale était de 40 %. C’est maintenant la moitié de cela. (2) La Chine devrait le dépasser d’ici 2030. Le PIB projeté de la Chine à cette date s’élève à 33 700 milliards de dollars. Celle des États-Unis s’élèvera à 30 500 milliards de dollars.

L’économie étasunienne est de plus en plus parasitaire, et cela vaut pour le reste des pays du G7. La grande majorité des dépenses des entreprises est consacrée au rachat d’actions plutôt qu’à de nouveaux investissements en capital. Trois grandes sociétés de gestion d’actifs contrôlent 25 % de toutes les actions étasuniennes. Le Quantitative Easing ne peut plus relancer l’industrie manufacturière du pays fragilisée par l’internationalisation. Les investissements dans des méthodes de production améliorées vont…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Le correspondant socialiste