L’importance du communalisme pour l’autonomie paysanne | Conférence vidéo

Mardi 14 mai, la Confédération Paysanne du Gard proposait à la Maison du Protestantisme une conférence et un débat sur le thème “L’importance du communalisme pour l’autonomie paysanne”, avec Floréal M. Roméro.

Floréal M. Roméro est issu de la tradition anarcho-syndicaliste espagnole. Il adhère aux thèses de Murray Bookchin, qui a lui même inspiré le confédéralisme démocratique mis en œuvre au Rojava (Kurdistan syrien), et en devient un des principaux promoteurs en Espagne mais aussi en France à travers des rencontres, des publications et des articles. Il vit en Andalousie où il est producteur d’avocats et travaille uniquement en lien avec des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP).

Texte de présentation de l’évènement : “La stratégie d’un mouvement communaliste s’attachera à épauler les paysans locaux, en augmenter le nombre et les terres que l’on reprendra à la fois aux machines et à la machinerie capitaliste qui les commande. C’est cette pratique agricole en connivence avec les citoyennes et citoyens localement pour répondre aux besoins de tous qui permettra non seulement de préserver, mais encore plus d’enrichir à la fois nos relations sociales et nos écosystèmes.”

Plus d’infos sur les travaux de Floréal M. Roméro par ici.

L’importance du communalisme pour l’autonomie paysanne avec Floréal M. Romero 1/2

L’importance du communalisme pour l’autonomie paysanne avec Floréal M. Romero 2/2

Nos articles sont gratuits car nous pensons que la presse indépendante doit être accessible à toutes et tous. Pourtant, produire une information engagée et de qualité nécessite du temps et de l’argent, surtout quand on refuse d’être aux ordres de Bolloré et de ses amis… Pourvu que ça dure ! Ça tombe bien, ça ne…

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Le Poing