L'Ukraine envoie des renforts dans "l'enfer d'Avdiïvka", frappe meurtrière en Russie

Des troupes ukrainiennes ont été « urgemment redéployées » pour renforcer la garnison d’Avdiïvka, épicentre de combats et bombardements qui ont fait un « enfer » de cette ville de l’Est de l’Ukraine sous les assauts russes.

En Russie, un bombardement imputé à Kiev sur un centre commercial de Belgorod a fait au moins six morts et 17 blessés, un tir de réplique apparent après de nouvelles attaques de missiles russes tirés sur l’Ukraine au cours de la nuit.

A quelques jours du 2e anniversaire de l’invasion russe, l’Ukraine est face à de multiples défis: les forces russes sont à l’offensive, l’aide militaire américaine est toujours plus incertaine et l’armée ukrainienne manque d’hommes, d’armes, de munitions.

La situation se dégrade de jour en jour plus particulièrement à Avdiïvka, cité du Donbass ravagée par les combats, où la position des défenseurs ukrainiens est de plus en plus précaire face aux forces russes qui ont lancé en octobre une offensive pour achever d’encercler la ville.

« La troisième brigade d’assaut confirme (y) avoir été urgemment redéployée » en renfort, a indiqué jeudi cette unité sur Telegram dans un message titré « l’enfer d’Avdiïvka ».

Cette brigade a affirmé y mener des contre-attaques sur des quartiers conquis par les Russes, estimant les forces adverses dans sa zone à « environ sept brigades », soit plusieurs milliers de personnes, avec des renforts qui continuent à arriver.

« Nous sommes obligés de nous battre sur 360 degrés contre de nouvelles brigades », a déclaré le commandant de l’unité Andriï Biletsky.

Selon la chaîne Telegram DeepState, proche de l’armée ukrainienne et suivie par plus de 600.000 personnes, les forces russes ont progressé mercredi au nord et au sud d’Avdiïvka dans leur tentative de couper la ville en deux, la…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: