Macron est un danger public


Appels à une “coalition” armée contre Gaza ou à l’envoi de troupes européennes contre la Russie : le président français a-t-il perdu la raison ?


Pendant des année, les médias ont présenté le macronisme comme une forme de centrisme, démocratique et apaisé, alors que les prétendus «populistes» seraient de dangereux sanguinaires. En réalité, c’est bien le macronisme qui s’avère être un régime militariste et inconscient qui nous emmène vers la guerre totale.

Le 27 février 2024, Macron a franchi une étape vers une potentielle troisième guerre mondiale lors d’une réunion organisée à Paris, en déclarant que «l’envoi de troupes occidentales à l’avenir ne peut être exclu» en Ukraine. Autrement dit, envoyer les soldats des États européens directement face à l’armée russe, et donc entrer dans une guerre ouverte opposant des grandes puissances nucléaires. Une déclaration totalement irresponsable et insensée. Macron est ainsi allé plus loin qu’aucun autre dirigeant occidental. Même les Etats-Unis n’avaient jamais tenu de tels propos.

À tel point que les champions du camp impérialiste occidental ont carrément dû calmer les ardeurs de Macron : John Kirby, porte-parole états-unien, a assuré qu’«il n’y aura pas de troupes américaines sur le territoire ukrainien», de même que le Royaume-Uni ou l’Allemagne, des pays pourtant fortement impliqués depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. C’est une humiliation de plus pour Macron sur le plan international : tous ses partenaires le trouvent complètement fou et ont bien compris le danger planétaire que font planer de telles menaces.

Ce militarisme effréné de Macron n’est pas nouveau. En octobre dernier, il était le seul dirigeant au monde à proposer une «coalition» militaire pour aller bombarder Gaza. Déjà, il avait embarrassé tout le monde par son bellicisme. Même les USA, fervents soutiens d’Israël, avaient refusé de le…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B