Malgré la sécheresse, les piscines d'Andalousie sont bien remplies

Les professionnels du tourisme ont gagné la bataille des piscines à Málaga. En dépit d’une sécheresse inquiétante, le gouvernement régional d’Andalousie est sur le point de lever presque toutes les restrictions au remplissage des bassins, à l’exception de ceux des résidences de particuliers. Pour le moment, cela concerne uniquement la province de Málaga, précisément parce qu’elle est « leader en matière de tourisme dans notre région », a annoncé le conseiller à l’Environnement du gouvernement andalou, Ramón Fernández-Pacheco, mardi 7 mai.

« Le remplissage des piscines y recouvre une importance particulière », a-t-il poursuivi. Cette mesure sera étudiée au cas par cas dans le reste de la région, en fonction de l’état des réserves d’eau. Il ne s’agirait que de remplir l’eau évaporée de piscines déjà pleines, a toutefois rectifié le gouvernement le lendemain.

« Décision peu prudente »

« Au regard des données disponibles, cette décision semble peu prudente », prévient Damián Ruiz Sinoga, maître de conférence en géographie à l’université de Malaga, spécialiste de la gestion des bassins versants. Malgré les pluies intenses de la Semaine sainte, fin mars, qui ont un peu soulagé la région, le niveau des réserves d’eau disponible en Andalousie atteint à peine 28 %, contre 34 % l’an passé à la même époque. Des niveaux très largement en dessous de la moyenne pour la même semaine sur les dix dernières années, 63 %.

Confronté à une situation critique en février, le gouvernement local avait monté d’un cran les restrictions d’eau dans l’ensemble de la province de Málaga, ainsi que dans certaines localités de celles voisines de Cadix et Cordoue. Les communes affectées n’ont plus droit qu’à l’équivalent de 160 litres d’eau par personne et par jour, au lieu des 200 attribués par la loi espagnole. Dans ces circonstances, le remplissage des piscines privées…

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Alban Elkaïm