Mali : l'échec cuisant de Macron ! — Jose ESPINOSA

Après l’humiliation de la France en Ukraine, notre pays subit un échec terrible au Mali.

Échec prévisible vu l’inexistence d’une stratégie politique pour aider les Maliens à se pourvoir d’un système démocratique permettant à ce pays de régler ses problèmes économiques, sociaux et démocratiques. Au contraire l’intervention militaire n’a fait qu’accentuer les désordres, la répression et la fracture entre notre armée et la population malienne qui aujourd’hui nous rejette dans sa majorité. La France est apparue comme le joug imposé aux anciens peuples colonisés. La pire image qui puisse nous être collée.

Macron, sa politique africaine, sont responsables. En adoubant le coup d’état au Tchad, il a ouvert la porte à la violence, aux règlements de compte, aux dissensions mortifères et aux autres « golpe » dans la région. Le contraire de l’attente des peuples africains qui aspirent à la démocratie et à la paix. Hollande avait engagé l’armée pour combattre les terroristes d’Al Quaida et renforcer la démocratie malienne. Échec sur toute la ligne ! Les actes terroristes se développent sur toute la région du Sahel. Les problèmes se sont multipliés au Niger, Burkina Faso, etc.

Aujourd’hui, Macron annonce le départ des troupes du Mali et leur maintien dans la région. Pour y faire quoi ? Défendre les intérêts obscurs des firmes françaises au détriment des peuples ? Pour maintenir une force répressive menaçante pour ceux qui auraient des velléités de se dégager de notre emprise ? A toutes ces questions un débat de l’Assemblée nationale aurait été nécessaire. Macron n’en a cure. Comme d’habitude, il décide seul et place la France dans le peloton de tête des pays foulant aux pieds la démocratie. Les résultats sont consternants.

Bafouer les élus, les peuples ne mène qu’aux catastrophes. Il est temps d’en finir avec cette monarchie. La politique africaine doit être revue de fond en comble. Les gouvernements des pays francophones doivent être respectés. La France doit jouer un rôle d’entraînement démocratique, solidaire et pacifique. Le contraire de la vision macroniste.

Dans sa conférence de presse Macron indique la poussée des russes et des chinois dans cette région. D’accord, mais c’est sa politique qui favorise leur expansion. Le comportement de la France rejette les Maliens dans les bras des Russes et des Chinois. Posons nous la question : pourquoi le peuple malien qui nous faisait confiance en vient-il à manifester contre notre présence ? Tout simplement…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Jose ESPINOSA Le grand soir