Marseille : l’artiste du logement indigne

Sans compte en banque en France, ni activité officielle déclarée, un marchand de sommeil marseillais a perçu près de 7,2 millions d’euros d’argent public entre 2018 et 2022 pour proposer des logements d’urgence dans ses hôtels vétustes. Une sorte d’œuvre…

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast