Montpellier : la FFMC vent debout contre le contrôle technique pour motos

Environ 500 motard.es de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) de l’Hérault ont manifesté à Montpellier contre le contrôle technique moto ce samedi 24 février.

La manifestation a commencé au Zénith de Montpellier. Plus de 300 motos et 500 participant.es, dont certains déguisé.es et munis de briques de lait pour symboliser leur refus d’être pris pour des « vaches à lait. », ont rejoint la préfecture de l’Hérault, en bloquant au passage la circulation sur l’avenue Pierre Mendès France.

La FFMC 34 dénonce une mesure prise « juste pour le fric », arguant du fait que la police est déjà habilitée à effectuer des contrôles sur des motos trop bruyantes parce que débridées. Et demande plutôt un contrôle technique sur les glissières en bord de route, particulièrement meurtrières dans les accidents de moto.

Ce contrôle technique, qui concerne les scooters, les motos et les quads, a été rendu obligatoire par un décret du 23 octobre 2023 et doit entrer en application en progressivement à partir du 15 avril 2024, à un prix de 50 euros.

La FFMC compte organiser d’autres actions. Dans l’Hérault comme dans tous les départements français, la FFMC était en 2018 partie prenante du mouvement des gilets jaunes.

Nos articles sont gratuits car nous pensons que la presse indépendante doit être accessible à toutes et tous. Pourtant, produire une information engagée et de qualité nécessite du temps et de l’argent, surtout quand on refuse d’être aux ordres de Bolloré et de ses amis… Pourvu que ça dure ! Ça tombe bien, ça ne tient qu’à vous :

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Le Poing