Mur peinturé : Dernière rénovation doit payer 80 000 euros

Un très cher coup de peinture. Mardi 19 décembre, le tribunal de Lyon a condamné trois militantes et militants de Dernière rénovation à une amende de 80 000 euros. En mars dernier, ils avaient repeint en orange la préfecture du Rhône pour alerter sur les manquements de l’État en matière de rénovation énergétique des bâtiments.
Les activistes devront notamment payer 38 200 euros à l’État et 38 200 euros à la préfecture pour des frais de nettoyage. Dans un communiqué de presse, Dernière rénovation a dénoncé un (…)

Lire la suite


En bref

/
Luttes

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: