Cramons les CRA

Nantes : une affiche géante sur le site prévu pour un centre de rétention


En 2022, la maire socialiste Johanna Rolland et le Ministre d’extrême droite Gérald Darmanin annonçaient la construction d’un nouveau Centre de Rétention à Nantes : une prison destinée à enfermer des êtres humains qui n’ont commis aucune faute autre que de n’avoir pas les bons papiers.


En avril 2024, c’est acté, le nouveau CRA à Nantes sera situé à côté de la maison d’arrêt de Nantes-Carquefou sur un terrain appartenant au Ministère de la Justice.

Cette nouvelle structure prévoit 140 places d’enfermement ainsi que 120 flics de la Police aux frontières (PAF). Le site du CRA doit également accueillir un centre d’entraînement de tir pour la Police aux frontières et pour le personnel pénitentiaire. Une construction qui devrait coûter au minimum 30 millions d’euros.

La nuit dernière, une affiche géante est apparue devant le site prévu pour construire ce CRA mortifère. En 4 mètres par 3, le message «Cramons les CRA» trône le long d’une route très passante.


Ce collage anonyme est-il un premier avertissement, alors qu’un mouvement monte à Nantes contre la construction de ce centre de rétention ? En tout cas, le message est spectaculaire.


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: Phonax