Néolibéral et réactionnaire : comment Viktor Orbán est devenu le héros de l’extrême droite [Podcast]

Dans ce nouvel épisode du podcast « Minuit dans le siècle », disponible sur la plateforme Spectre, Ugo Palheta s’arrête avec la journaliste Amélie Poinssot sur l’un des représentants les plus influents des extrêmes droites contemporaines, en Europe et au-delà : Viktor Orbán. Modèle de Marine Le Pen en France, en raison notamment de ses politiques xénophobes et de sa longévité au pouvoir, il entretient de bonnes relations avec Vladimir Poutine mais aussi Narendra Modi, Recep Erdoğan, Benjamin Netanyahou, ou encore Donald Trump.

Si les choix politiques d’Orbán s’ancrent dans l’histoire de la Hongrie, elles ne reflètent en rien un simple particularisme hongrois. Il se pourrait même d’ailleurs que sa trajectoire, exprimant une synthèse entre le néolibéralisme d’origine thatchérienne (qui fut son inspiration initiale) et le nationalisme réactionnaire (pour lequel il a opté ensuite), ait anticipé des transformations qui sont à l’œuvre dans les droites de nombreux pays, y compris en France.

Amélie Poinssot est l’autrice du livre Dans la tête de Viktor Orbán, aux éditions Actes Sud.

La suite est à lire sur: www.contretemps.eu
Auteur: redaction