Non à la ferme des 3100 bovins de Peyrilhac !

Vous avez probablement vu passer l’info dans la presse locale et nationale : la société T’Rhéa (groupe Carnivor, basé dans les Bouches-du-Rhône, 61 sociétés filiales) a pour projet de créer un centre d’engraissement de bovins à Peyrilhac.

Le titre de cet article de France Bleu, à lire en cliquant ici, est éloquent : « Haute-Vienne : un projet de ferme de 3100 bovins fait polémique à Peyrilhac »

… et il y a de quoi faire polémique !

C’est pourquoi Terre de Liens Limousin, avec ses partenaires, organise une réunion publique le jeudi 11 avril prochain à 19h30, à la salle polyvalente de Peyrilhac afin d’informer le grand public.

Une enquête publique en cours

Les services de l’État ont lancé une enquête publique le 11 mars dernier concernant ce projet et ses impacts environnementaux. Le public est donc appelé à donner son avis avant le 12 avril prochain, en ligne via le site de la Préfecture de la Haute-Vienne ici.

➔ Dans le cadre de cette enquête publique, nous vous encourageons vivement à exprimer votre désaccord avec ce projet que nous n’hésitons pas à qualifier d’industriel !

Un groupe de bénévoles Terre de Liens Limousin, avec l’aide d’un riverain, de bénévoles de Saint-Junien Environnement, LNE, les Amis de la Terre et des paysans de la Confédération paysanne 87 ont étudié le dossier.

Voici nos principaux arguments pour nous positionner contre ce projet :

  • Agro-industrie : le modèle que propose T’Rhéa est basé essentiellement sur l’exportation de jeunes bovins en Italie et en Grèce, bien qu’ils revendiquent la constitution d’une « filière locale ». Le groupe va capter la valeur ajoutée, les retombées pour l’économie locale seront quasi-nulles, l’exploitation sera assurée par des ouvriers agricoles sans pouvoir de décision. Un modèle intensif qui va épuiser les ressources naturelles et les hommes.
  • Impacts environnementaux :
    • 2500 bêtes seront engraissés en…

La suite est à lire sur: labogue.info
Auteur: