Nouvelle action contre Thalès à Toulouse

À l’occasion du salon mondial de la défense et de la sécurité Eurosatory qui se déroule cette semaine, une vingtaine de personnes se sont rassemblées ce mardi 18 juin 2024 devant le site de Thalès à Toulouse. Avec des banderoles « Stop arming Israel », « Israel, Frontex assassins : Thales complice », les activistes ont distribué des tracts aux voitures. Ils et elles ont scandé des slogans pour dénoncer la complicité criminelle de l’entreprise d’aéronautique avec le génocide en cours à Gaza et la politique criminelle migratoire de l’Union Européenne.

Voici le tract ci-dessous :

Thalès, vendeur de mort, profiteur de guerre !
THALÈS EST LE 17ÈME PLUS GROS VENDEUR D’ARMES DU MONDE !

Thalès est une entreprise française dont l’État détient 25% des parts. C’est l’une des plus grandes sociétés d’armement au monde, produisant des drones militaires, des véhicules blindés, des systèmes de missiles et de surveillance.

Thalès entretient des liens très étroits avec les Émirats Arabes Unis (EAU) que ce soit par la vente (satellites, systèmes de tirs), la maintenance de matériel militaire (avion Mirage 2000) ou par des transferts de technologie. L’implication de l’armée des EAU dans des crimes de guerre commis à l’encontre de la rébellion houthie au Yémen est largement documentée.

Thalès équipe également Frontex, la police européenne aux frontières, et participe donc directement à la politique raciste et sécuritaire qui tue chaque année des milliers de personnes par l’externalisation, la militarisation et la fermeture des frontières de l’Europe.

THALÈS EST COMPLICE DU GÉNOCIDE EN COURS DES PALESTINIEN-NE-S !

Thalès est implanté en Israël et collabore étroitement avec son industrie de l’armement. Le groupe détient avec le leader israélien de l’armement Elbit Systems la coentreprise U-TACS. Cette société produit le drone Watchkeeper, outil de maintien de l’ordre et la surveillance des…

La suite est à lire sur: iaata.info
Auteur: IAATA