Novelum : le visage du fascisme (dur) carcassonnais

Cet écris vient d’un groupe de militants antifas effectuant une veille sur l’extrême droite à Carcassonne et alentour. Il vise simplement à faire état de nos connaissances sur le groupe Novelum qui sévit dans notre ville et alentours. D’autres groupes du même genre fleurissent un peu partout en France, y compris dans de petites villes comme la notre où l’on se croise plus facilement que dans les métropoles, et où leur présence peut vite être ressentie comme oppressante.

Nous avons repéré il y a bientôt 2 ans les activités de Novelum, un groupe qui se revendique comme identitaire, nationaliste et patriote, à l’orientation clairement fascisante. A l’origine ce groupe était constitué d’une petite dizaine de membres organisés autour de deux ou trois fondateurs (clairement identifiés) sortis de l’ombre à l’occasion de la campagne d’Éric Zemmour pour la présidentielle 2022. Ils agissent aujourd’hui en groupe d’environ 15 personnes qui multiplient les affichages provocateurs appelant à la haine des étrangers, des réfugiés, des LGBTQIA+, et des militants de gauche en général. Ils rebondissent aussi sur l’actualité la plus tragique, du moment qu’elle sert leur rhétorique xénophobe (affaires Lola, Axelle, Thomas, guerre en Arménie, manifestations d’agriculteurs, etc.) dans une stratégie d’instrumentalisation répétitive et d’appel à la panique morale.

Novelum est présent sur Instagram, Facebook et Télégram et participe à de nombreux rassemblements de l’extrême droite française et européenne (6 mai 2023 à Paris, mais aussi un rassemblement en hommage à la fondation du parti fasciste italien en janvier 2023, academia christiana en août 2023). Leur groupe rassemble aussi quelques royalistes, et certains d’entre eux avaient déjà fait parler d’eux dès 2020 à l’occasion de l’hommage pour Louis XVI, très suivi le 21 janvier à Carcassonne. Plusieurs d’entre nous présents en…

La suite est à lire sur: iaata.info
Auteur: IAATA