Origine des aliments israëliens : la Coop dans le viseur de ses clients

La Coop semble vouloir tromper ses clients en mettant de fausses provenances sur leurs produits. Le mouvement BDS Neuchâtel, avec la collaboration de ses homologues romands ainsi que des collectifs Lausanne-Palestine et Fribourg-Palestine ont fait l’état de plusieurs incohérences dans la provenance de produits alimentaires. Contactée à plusieurs reprises, la Coop invoque « l’erreur isolée ».

Suite à l’article paru dans le 20 minutes le 27 décembre 2023, la Coop avait invoqué l’erreur d’étiquetage. BDS Neuchâtel a ainsi pu lister les incohérences avec les preuves nécessaires afin d’appuyer leurs allégations et le constat est sans appel : « l’erreur » est répétée et unidirectionnelle ! Effectivement, au vu du génocide en cours perpétré par Israël, la Coop semble vouloir cacher à sa clientèle la provenance des produits issus du commerce sioniste. BDS Neuchâtel ainsi que ses partenaires ont uniquement trouvé des produits israéliens étiquetés comme venant d’ailleurs mais jamais l’inverse.

Mise devant le fait accompli, une cheffe de rayon « fruits et légumes » d’une Coop dans le canton de Fribourg est devenue agressive face à une cliente demandant l’origine des avocats. Une vidéo publiée sur Instagram par @BDS_Neuchatel ayant fait plus de 125’000 de vues (02.01.2024) l’atteste : l’origine israélienne était mentionnée au dos de l’écriteau et donc cachée !

Une pratique que BDS Neuchâtel condamne, car il est important que la liberté de choix et de conviction puisse être respectée. De plus, l’agression verbale de la cheffe de rayon laisse penser que cette pratique était connue de la Coop et qu’il ne s’agit donc pas d’une erreur.

Les différents mouvements BDS ainsi que les collectifs Lausanne-Palestine et Fribourg-Palestine demandent ouvertement l’arrêt de ces pratiques illégales et expriment leur soutien à la cliente qui…

La suite est à lire sur: renverse.co
Auteur: