Paris Fierté et sa marche de flambeaux bruns

Le 13 janvier prochain aura lieu la traditionnelle marche néo-nazie de Paris Fierté.
Comme chaque année depuis 2005, les fascistes descendent dans la rue pour parader et soi-disant fêter Sainte Geneviève. Leurs motivations sont bien évidemment différentes et le bruit des bottes se fait entendre. Explications.

Rassemblement contre la manifestation identitaire organisée par Paris Fierté dans le Quartier Latin

Comme chaque début d’année, le collectif Paris Fierté, fondé en 2005 par des membres de l’organisation dissoute Génération Identitaire, organise dans le Quartier Latin une marche aux flambeaux en l’honneur de Sainte Geneviève dite la sainte patronne de Paris et des gendarmes. Elle aura lieu cette année le samedi 13 janvier à 18h. Appel à un rassemblement pour prendre la rue ensemble contre cette manifestation identitaire le samedi 13 janvier à Paris.

Cette manifestation identitaire rassemble quelques centaines de radicaux d’extrême-droite venus scander des slogans nationalistes et identitaires, islamophobes ou contre l’immigration.
En 2022, des violences avaient eu lieu en marge de la manifestation, contre des passants qui s’étaient opposés à ces expressions racistes. En 2023, la manifestation fut d’abord interdite par la préfecture qui estimait qu’il y avait des risques « d’opérations punitives » menées par les manifestants. Elle fut finalement autorisée par un référé-liberté, permettant aux nationalistes de défiler sous protection policière en toute impunité, en plein cœur de la ville. Dans un contexte où a été votée la loi Immigration, une loi raciste, xénophobe et libérale, illustrant la fascisation accélérée du paysage politique de ces dernières années et où les manifestations en…

La suite est à lire sur: lenumerozero.info
Auteur: