Perurbation contre le lissage de ZAD 31

Jeudi 3 novembre à 19h au CRAS, 39 rue Jacques Gamelin, ZAD 31 tenait une réunion d’organisation d’événement à venir les 18 et 19 novembre (http://cfagyibm56yw7f6cfsc6tfdcf4cuvtkmslkmxfllduszgcihrkhk6hyd.onion/Jeudi-3-nov-a-19h-au-CRAS-Reunion-ZAD-31-orga-de-ZADs-d-hier-et-d-aujourd-hui-5509.html).

“Pour faire la fête mais aussi s’informer et échanger avec un certain recul ” car “on a gagné contre le projet d’aéroport à NDDL, écocide et pompe à fric public” mais “où en sommes-nous aujourd’hui ? Où en sommes-nous dans nos modes d’action dans le contexte actuel ? Qu’avons-nous appris des ZADs ?” comme dit dans leur article.

Vu l’ambiance de l’article qui idéalise NDDL comme une victoire et le programme des événements à venir (http://cfagyibm56yw7f6cfsc6tfdcf4cuvtkmslkmxfllduszgcihrkhk6hyd.onion/ZADs-d-hier-et-d-aujourd-hui-5543.html), je ne pense pas qu’il sera question de “recul” sur les prises de pouvoir autoritaires sur zone par le CMDO et affilié.es afin de faire correspondre la ZAD à un certain projet de normalisation et de légalisation, ni des “modes d’action” qui consistent à violenter des gens s’opposant à leur vision, détruire des cabanes et des barricades afin de laisser l’accès à l’état et ses sbires, ni de

passer à la télé en invitant chez soi la préfète qui vient valider les projets alternatifs des “victorieu.ses”.

Pourquoi cette invisibilisation ? Pas par ignorance c’est certain. Donc par intérêt ? La fin justifie les moyens ?

Désolé.e mais non.

Mauvaise Troupe avait déjà été épinglé là dessus en 2019 par des voix dissidentes (http://cfagyibm56yw7f6cfsc6tfdcf4cuvtkmslkmxfllduszgcihrkhk6hyd.onion/Intervention-contre-une-presentation-de-Mauvaise-Troupe-3443.html)

Et soutenu par ZAD 31 (https://blogs.mediapart.fr/michegauthier/blog/210619/reponse-l-article-intervention-contre-une-presentation-de-mauvaise-troupe)

Beaucoup de critiques ont été dites et écrites sur NDDL mieux que je le ferai n’ayant pas vécu sur zone, j’incluerai des liens vers les ressources à la fin de l’article.

Ces témoignages sont précieux, beaucoup de personnes ont souffert, les autoritaires de la zone ne se remettent pas en question, n’ont pas intérêt à le faire. Donc leurs idées et pratiques de merde se diffusent mieux car elles sont lissées. Il est important de leur mettre des batons dans les roues.

Différentes critiques ont d’ailleurs été imprimées et déposées au milieu de leur table de réunion ce 3 novembre, dans la boîte aux lettres et tagé sur le mur du…

La suite est à lire sur: iaata.info
Auteur: IAATA