Pétition Non à la navette autonome Beti à Crest & en Vallée de la Drôme, pour d'autres projets de société et de mobilité

Suite à l’article « Crest : non au retour de la navette autonome robotique connectée », on a repris l’idée d’une pétition, et la voici toute chaude prête à être signée en ligne :

 Pétition en ligne sur GreenVoice : Non à la navette autonome Beti à Crest & en Vallée de la Drôme, pour d’autres projets de société et de mobilité
Merci de faire le premier pas de la signer, et de la faire circuler autour de vous.
(Lien court pour faciliter éventuellement la diffusion : https://agir.greenvoice.fr/p/navette)

- Pour imprimer et faire signer la pétition de votre côté, télécharger ce PDF (merci ensuite de nous envoyer par email une copie de ce PDF, avec éventuellement les emails retapés dans un logiciel texte en .txt)

- D’autres actions sont possibles et à inventer ensemble, dans votre groupe, ou individuellement, par exemple, pour commencer :

  • Organiser à Crest et alentour des réunions publiques sur ces sujets
  • Interpeller les élus (de Crest, Région, Département, 3CPS, CCVD…) sur ces sujets
  • Interpeller les entreprises concernées : Entreprise Bertolami, Eurovia, Gama, MAIF… (voir plus d’infos)
  • S’inviter aux événements en rapport avec ce projet de navettes (conseils municipaux, permanences (par exemple l’élu crestois Christophe Lemercier chargé de la transition écologique et de la mobilité tient une permanence à la mairie le samedi 20 avril, 9h/11h30 2e étage), conférences…)
  • Communiquer via articles, affiches, rassemblements, manifestations…
  • Proposer d’autres options d’urbanisme et de mobilité, d’autres projets communaux, d’autres modèles de société et de mobilité
  • Autres actions surprises


Non à la navette autonome Beti à Crest & en Vallée de la Drôme, pour d’autres projets de société et de mobilité

- On reproduit ici le texte de la pétition :

Nous voulons l’abandon de toute expérimentation ou implantation de navettes autonomes de type Beti ou autres à Crest et en…

La suite est à lire sur: ricochets.cc
Auteur: