[Poitou] 16-20 Juillet 2024 – Mobilisation Stop méga-bassines

Malgré l’ampleur décuplée des mobilisation anti-bassines, le gouvernement s’obstine à passer en force. Cette bataille emblématique pour l’eau en tant que bien commun et pour l’agriculture paysanne est encore à gagner. En ce mois de juillet, alors que les regards du monde entier se porteront sur la parade fluviale des Jeux Olympiques à Paris, il s’agira de nous allier pour remporter la plus essentielle des épreuves : trouver les gestes collectifs pour que l’eau soit enfin protégée dans ce pays et partout ailleurs. Nous appelons donc de nouveau à converger autour de la Venise verte en péril du Marais Poitevin, des étendues agricoles épuisées du Poitou, mais aussi de ses multiples repères et terres toujours fertiles. Préparez-vous à faire fleuve, par équipes, par rivières et par bassins versants.

Bassines en berne – Les méga-bassines sont des cratéres géants d’une surface allant parfois jusqu’à 18ha, recouverts de plastique et remplis d’eau pompée dans les nappes phréatiques. Elles sont la dernière fuite en avant d’un modèle agro-industriel qui dégrade et assèche depuis trop longtemps nos milieux de vies. Elles sont avant tout conçues pour des cultures nécessitant une irrigation intensive, au profit d’une petite minorité d’agriculteur.rices, et ce aux dépens de formes de stockage et de partage de l’eau vertueuses, bénéficiant à l’ensemble des agriculteur.rices, de la population et de la biodiversité.

L’été dernier, le scandaleux financement des bassines à 70% par de l’argent public a été vivement critiqué jusque par la Cour des comptes. Celle-ci constate que le parti-pris gouvernemental pour ces infrastructures retarde dangereusement le changement nécessaire des pratiques agricoles. Au sein même des institutions sensées être en charge de la protection qualitative et quantitative de l’eau, les critiques apparaissent au grand jour et le doute sur la viabilité des bassines…

La suite est à lire sur: bourrasque-info.org
Auteur: