Pour des forêts vivantes et une filière bois désirable en Limousin !

Dimanche 28 janvier, 400 personnes se sont réunies pour le débat sur l’implantation de BioSyl à Guéret.

Le dimanche 28 janvier, 400 personnes étaient réunies à Guéret pour discuter des effets de l’implantation de l’usine à granulés BioSyl. Sans surprise, le président de l’agglomération du Grand-Guéret, de Biosyl et d’Unisylva ont décliné l’invitation, certainement parce qu’ils souhaitent éviter tout débat contradictoire.

Nous avons néanmoins entendu les raisons qui inquiètent celles et ceux qui défendent la forêt. BioSyl a déjà fait des ravages dans le Morvan et nous ne voulons pas les voir se reproduire ici. Partout en Limousin, les projets de surexploitation de la forêt essayent de s’implanter. Ils rencontrent de plus en plus de résistance. Ni BioSyl ni l’extension de Farges-Bois ne sont soutenables pour nos forêts. Face à la multiplication de ces projets d’un autre temps, il est urgent de défendre le massif forestier limousin.

Pour assister à la rediffusion de ce débat, cliquer ici.

Non à Farges ! Non à Biosyl ! Pour des forêts vivantes et une filière bois désirable en Limousin !

Le groupe Forêt du Syndicat de la Montagne limousine.

La suite est à lire sur: labogue.info
Auteur: