Projet de loi agricole : peu pour les futurs paysans, beaucoup pour l'agro-industrie

Installer de nouveaux agriculteurs : telle est l’ambition du projet de loi d’orientation agricole, présenté le 3 avril en conseil des ministres. Mais il est insuffisant et signe un « chèque en blanc à l’agro-industrie », dénoncent certains paysans. Enfin. Après des mois d’attente, de retards et reports, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture est présenté en conseil des ministres le 3 avril. La crise agricole a ajouté de nouvelles (…)

Lire la suite


Info

/
Agriculture
,
Politique

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Marie Astier