Quand la grenade « génocide » explose dans les doigts de l'Occident.

Le 20 janvier 2022, nos députés ont voté à la quasi-unanimité une résolution du PS pour condamner « le génocide » des Ouïghours.

Sur demande des Etats-Uniens et de quelques pays atlantistes (dont la France, pardi), la Chine a autorisé le « Haut-commissariat aux droits de l’homme » de l’ONU à enquêter sur place du 24 au 28 mai 2022. Dans ses conclusions, il a refusé d’employer les mots « génocide, camps de concentration, esclavage dans les champs de coton ».

Le 16 novembre 2023, l’ONU a publié un texte (1) où le mot « génocide » est employé sept fois.

Extraits : « Gaza : les experts de l’ONU appellent la communauté internationale à prévenir le génocide contre le peuple palestinien ».
Les experts de l’ONU ont « exprimé leur inquiétude face à la rhétorique clairement génocidaire et déshumanisante des hauts responsables du gouvernement israélien, ainsi que de certains groupes professionnels et personnalités publiques, appelant à « la destruction totale » et à « l’effacement » de Gaza, la nécessité de « tous les finir ».

אין תגובה (no comment, en hébreu).

Théophraste R. Bien content d’être billettiste au Grand Soir avec mission de « chercher la vérité et de la dire, de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » (2)

Notes.
(1) https://www.ohchr.org/en/press-releases/2023/11/gaza-un-experts-call-i…
(2) Jean Jaurès, « Discours à la jeunesse », Albi, 30 juillet 1903.

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: