Quand Pôle emploi se fait de l'argent sur le dos d'un détenu…

Je m’appelle Eddy G., j’ai 43 ans, j’ai 15 ans de prison derrière moi, j’ai du être condamné à 19 ans sur le papier, et j’ai effectué 16 ans pleins. Pour diverses condamnations, du cambriolage, de la violence avec arme, de la conduite avec alcool, du stup… y’a un petit peu de tout…

Ma dernière peine j’ai été condamné à 18 mois, en fait 12 mois fermes et 6 mois de révocation, j’ai eu les remises de peine et ces 6 mois ils me les ont ajournés, donc je peux pas vous dire ce que c’est l’ajournement, c’est la première fois que je vois ça, ça devait les arranger…

Voilà mon souci avec Pôle Emploi. J’ai été incarcéré, j’avais des droits au chômage mais je n’avais pas ouvert mes droits, et après je suis sorti en aménagement de peine au premier confinement. Donc là c’est ma mère qui s’occupe des papiers qui m’a fait mon chômage pendant mon aménagement. Puis 15 jours après j’ai une révocation de mon aménagement, donc on m’a remis mes 10 mois, et on m’a rajouté en plus 6 mois en me disant que j’étais bien en prison, ça fait qu’ils m’ont mis 16 mois.

Je savais pas qu’on a pas le droit de toucher le chômage, je savais pour le RSA et la Cotorep, parce que les CPIP vous le disent, mais le chômage personne m’en avait parlé, donc j’ai fait pointer ma cousine. J’ai touché mon chômage depuis la détention, et personne m’a rien dit. Mais mon ex compagne a dit à Pôle Emploi que j’avais touché mon chômage, et pour eux c’est comme si je les avais spoliés.

Quand la femme du Pôle Emploi m’a contacté, elle m’a dit que je n’avais pas le droit de toucher le chômage car je ne suis pas censé chercher du travail en détention. Je lui ai expliqué que si, que Pôle Emploi intervient, qu’il y a le GREP pour la réinsertion, et que pour passer en commission pour aménager une peine il faut un travail et un logement.

Donc je lui ai expliqué que si si, on cherche…

La suite est à lire sur: lenumerozero.info
Auteur: