Quelles libertés pour les salariés ? “La liberté de manifester” !


Regardez cette vidéo avec le son, ça décoiffe


Interview surréaliste le 17 février 2024 sur France Culture. Une journaliste demande à la Ministre macroniste Dominique Faure : «Quelles libertés nouvelles Macron a apporté aux salariés ?»

Grand moment de silence.

Puis la ministre ose : «Il a déjà respecté toutes les libertés, la liberté de manifester, la liberté de pas être d’accord».

– La journaliste, interloquée : «Mais, c’est pas lui qui les a apportées»

– La ministre : «Oui mais il les a maintenues, ahah !»

– «Heureusement non ?» demande la journaliste, qui oublie de rappeler que manifester ou ne pas être d’accord sont des libertés fondamentales, constitutionnelles, et que Macron ne fait pas un «cadeau» en les maintenant, cela veut juste dire qu’il n’est pas un dictateur fasciste.

– «Oui mais il a aussi beaucoup dialogué !» poursuit la ministre.

Avec des 49.3 ? aurait dû demander la journaliste.


Tout est fou dans ces quelques secondes d’extraits :

  • Une Ministre qui présente la possibilité de s’exprimer comme un privilège accordé au bon peuple par le Roi.
  • Un «dialogue» qui n’a jamais existé, puisque Macron ne gouverne que par 49.3, avec 23 procédures autoritaires en 16 mois, c’est le plus grand nombre de lois imposées sans vote de toute la 5ème République.
  • Un mépris total pour les syndicats, une réforme des retraites imposées contre l’avis de 90% des salarié-es…

En gros, pour Dominique Faure, les salarié-es ont déjà de la chance de pouvoir dire non, mais sans être écouté-es. Sauf que même ça, c’est faux ! Jamais le droit de manifester n’a été autant détruit que sous Macron. Des cortèges syndicaux ont été attaqués, des milliers de personnes arrêtées et poursuivies, des dizaines de manifestations interdites…

Quant aux «libertés», celles qui ont été détruites pour les salarié-es, on ne les compte plus : casse du code du travail, de l’assurance…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B