Rayer Gaza et ses habitants de la carte : une option « civilisée » ?

La France, en abandonnant ses ressortissants présents à Gaza et en interdisant toute expression d’empathie et de soutien au peuple palestinien se déconsidère et alimente l’antisémitisme en France.

Nous, Français.s.es Juifs et Juives sommes effaré.e.s et catastrophé.e.s par l’ampleur sans précédent de ce massacre, commis avec l’accord des puissances occidentales, et par ses conséquences prévisibles.

Nous sommes effaré.es et catastrophé.e.s mais pas surpris.e.s.

L’actuel gouvernement français de droite fait ce que la droite fait.

Il s’empare du sujet pour en faire un conflit de civilisation,

Il instrumentalise le vécu des Juifs et Juives et notamment leur rapport à la destruction des juifs d’Europe à des fins islamophobes ; et c’est particulièrement ignoble.

Il soutient Israël « inconditionnellement » dans la ligne directe de son passé colonial.

Il favorise et entretient l’antisémitisme : en censurant les manifestations de soutien à un peuple en danger, en ne reprenant sur les événements que le récit israélien et en définissant comme antisémites la critique du sionisme ou la campagne BDS, en particulier quand cette critique vient de supposés musulmans et non de l’extrême droite.

Il s’agit d’une guerre contre un peuple désarmé, déplacé du nord vers le sud où soi-disant, il serait en « sécurité » alors qu’Israël bombarde de manière indiscriminée la totalité de la bande de Gaza !

Cela s’appelle un crime contre l’humanité 1. Ce sont des Juifs et des Juives qui le martèlent dans le monde entier, y compris en Israël. Comme l’ont souligné les centaines de manifestants juifs et leurs alliés qui ont rempli le Capitole à Washington ainsi que la gare centrale de New York à l’appel de Jewish Voice for Peace, la semaine dernière pour protester contre la guerre de Gaza, « plus jamais ça » signifie « plus jamais ça » pour personne. L’UJFP le répète inlassablement…

La suite est à lire sur: rebellyon.info
Auteur: